Introduction

Cette page décrit mon avancée dans l'écriture d'un dico français/anglais/breton.

L'idée est partie du constat que le vocabulaire utilisé dans les logiciels est sous-représenté dans les dicos en ligne.
Quelques échanges de courriels plus tard, je me suis attelé au comment.

Des différents formats visibles en ligne j'ai décidé de suivre les recommandations de la TEI.

D'abord parce qu'il est libre et bien documenté. Ensuite parce qu'il ne se limite pas à une liste de mot, parce qu'il peut contenir un grand nombre d'information et qu'une fois le dictionnaire écrit, il est possible via les transformations XSL de le mettre dans différents formats (html, pdf, et autres...).

Pour des infos sur la TEI, voici quelques liens :
La TEI sur Wikipedia, Le site de la TEI et enfin un exemple de recommandations en français et enfin l'ensemble -à jour- des recommandations, exemples et autres outils TEI.

Échauffement...

Après quelques tâtonnements je me suis décidé à suivre les recommandations P5. Elles sont plus récentes, un poil plus lourdes mais largement plus souples pour mon usage que les P4 (notamment au sujet des formes infléchies).

Avant d'aller plus avant dans ma démarche j'ai éprouvé le besoin de pratiquer un peu le balisage. Aussi me suis-je lancé dans le balisage du Geriadur ar Stlenneg de Guy Etienne que les Éditions Preder ont mis en ligne sur le site en octobre 2009. Cette ressource n'est pas libre mais elle comporte une grande part du vocabulaire que j'aurais aimé voir dans un dico plus général.

Le r├ęsultat est lisible ici

Si le sujet vous intéresse, contactez moi. Il y a à en dire. Notamment mes choix de balisage des formes infléchies (pluriel, féminin et participe passé).

Ma démarche

De ce que je lis il apparait que le balisage est utilisé sur des documents déjà écrit. Le travail consiste alors à baliser le document correctement.

Ma démarche est différente car le document que je cherche n'existe pas encore. Il me faut donc définir son format en fonction de mes besoins.

Quels besoins ?

J'ai besoin d'un document qui puisse s'écrire à la volée sans se préoccuper de l'ordre alphabétique.

Ensuite il faut que ce document puisse être décliné avec tantôt l'anglais en langue d'entrée, tantôt le français tantôt le breton et ce de façon automatique pour ne pas avoir à mettre les doigts dedans (juste pour ne pas multiplier les possibilités d'erreurs ! ou bien par paresse...)

Enfin pour chaque entrée plusieurs sens doivent être possibles, une (des) définition(s), des notes (du genre encyclopédique), des exemples...

Premiers jets

Voilà sur cette page un premier essai du "document-base" idéal. Il est accompagné d'un fichier xsl qui permet l'affichage en page web et d'un fichier css pour mettre en forme le html. C'est une cascade de mise en forme qui aurait pu être évitée mais cette configuration a ses raisons.

Le fichier xsl me permet de lister et de faire apparaître les transformations. Les propriétés css sont sur un fichier différent pour ne pas surcharger la feuille xsl qui me servira de trame pour une autre xsl.

N'hésitez pas à jeter un oeil sur la trame du document en demandant à votre navigateur d'afficher la source de la page.

Notons que le "document-base" servira à produire le document au format TEI. Il ne respecte pas lui-même les recommandations.

Voilà ce qui peut résulter d'un classement alphabétique en fonction des langues : par le français, par l'anglais, par le breton.

Les utilisateurs de moteur de rendu Gecko (Firefox) ne peuvent pas voir ces pages, je les modifie bientôt... Mais les navigateurs à base de Webkit (Safari, Konqueror, Epiphany, Midori) savent les afficher ou ... IE8. J'en suis bien désolé (du désagrément et de conseiller IE8).

Geriadur Tomaz

Une nouvelle version du dictionnaire Français breton de Tomaz Jacquet est sortie en juillet 2013. Lisez-en plus ici...

N'hésitez pas à m'envoyer un courriel pour toute remarque, question, insultes,
Denis